Questo articolo è disponibile anche in: Italien Anglais Français

Demande

Cher Père Angelo,

Je suis un garçon assidu à la prière et qui assiste aux célébrations eucharistiques très souvent. 

Je voudrais me consacrer à Dieu, mais dernièrement j’ai de fortes tentations charnelles.

Je ne commets pas d’actes impurs, mais quand je suis sur les réseaux sociaux je vois des photos « nude », et très souvent je m’attarde dessus puis je les enlève. 

Je suis déchiré intérieurement : il n’y a pas de désir de commettre des actes impurs, mais je m’attarde dessus. 

Je vous assure de ma prière en espérant que vous me répondrez vite. 

Et je vous demande de prier pour moi pendant la célébration de la Sainte Messe.

Réponse du prêtre

Très cher

1. Je suis très content que le Seigneur t’ait inspiré la volonté de te consacrer à Lui.

En avançant dans l’âge tu comprendras toujours plus profondément le bien que le Seigneur t’a voulu. 

Mais c’est justement à cause de la grandeur de la vocation à laquelle le Seigneur t’appelle et parce qu’avec ton ministère tu arracheras beaucoup d’âmes du péché que tu dois être conscient que tu es plus tenté concernant certains aspects. 

2. Saint Thomas quand il se demanda s’il était convenable que le Christ soit tenté, donna quatre motivations.

La deuxième convient très bien à ta situation.

Voilà ce qu’il dit : « Le Christ voulut être tenté, premièrement, pour nous aider contre les tentations. (…)

Deuxièmement, pour nous mettre en garde : pour qu’aucune personne, aussi sainte soit elle, ne se pense en sécurité et immunisée face à la tentation.

C’est pour ce motif qu’il veut être tenté juste après le baptême ; car, comme dit Saint Hilaire, « le démon concentre ses attaques surtout contre les saints, car une victoire remportée contre eux est plus convoitée ». De fait on lit dans les Ecritures : « Mon fils, si tu prétends servir le Seigneur, prépare-toi à l’épreuve » (Si 2,1) (Somme théologique, III, 41,1).

3. Voilà pourquoi,  à toi plus qu’à n’importe qui, doit résonner très fort la parole du Seigneur : « Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation” (Mt 26,41).

Pour ne pas tomber en tentation il est nécessaire de se renforcer avec la prière, car sans l’aide du Seigneur on ne peut rien faire. Et surtout pas gagner.

Mais la vigilance est aussi nécessaire. 

Et être vigilant signifie être prêt à correspondre aux aspirations que le Seigneur nous donne toujours, notamment à travers le ministère de notre Ange. 

En effet, il vient nous dire secrètement, de la même manière que Marthe dit à Marie quand Jésus était arrivé pour la résurrection de Lazare : ” Le Maître est là et il t’appelle. ” (Jn 11,28).

Dans le texte sacré on ne nous dit pas pour quel motif le Seigneur l’a appelée, mais il est facile à comprendre. 

Il n’avait pas à lui dire quelque chose en particulier, mais il voulait lui faire voir la puissance de sa divinité, et dans le même temps lui rendre Lazare. 

4. Le Seigneur fait la même chose avec nous quand il nous envoie les inspirations secrètes nous invitant à surmonter les tentations : il veut nous donner un nouveau signe de la puissance de sa divinité et dans le même temps il veut nous donner aussi quelque chose de grand et de précieux. 

C’est aussi pour ça que Saint Thomas écrit concernant la victoire du Christ sur les tentations du diable : « Ainsi qui surmonte les tentations mérite d’être servi pas les Anges ».

5. Maintient toujours haute la motivation qui te pousse à la pureté.

Angelo Giuseppe Roncalli, le futur Pape Jean XXIII, quand il était séminariste écrivait dans son Journal de l’âme : « Un globe de cristal très pure, irradié par la lumière du soleil, me donne l’idée de la poubelle du cœur des prêtres. 

Mon âme doit être comme un miroir qui doit refléter l’image des anges, de la Très Sainte Marie et de Jésus Christ.

Si le miroir se ternit, même légèrement, je suis digne d’être déchiqueté et jeté dans le dépotoire » (Le journal de l’âme, Exercices spirituels 1902, n°8).

Entraîne-toi dès maintenant à rendre ton âme comme un miroir qui reflète l’image des anges, de la Très Sainte Marie et de Jésus Christ.

Que tous ceux qui s’approchent de toi en aient la sensation. 

Je te remercie pour ta prière.

Je penserai à toi de manière particulière dans mes prières et durant la célébration de la Sainte Messe.

Je te souhaite une fructueuse Semaine Sainte et je te bénie.

Père Angelo