Questo articolo è disponibile anche in: Italien Anglais Espagnol Français Allemand Portugais

Si possible, je voudrais vous poser une autre question: je lis maintenant le livre de la Sagesse, le passage où il est dit que « Les enfants d’adultères n’atteindrons pas leur maturité, la postérité issue d’une union illégitime disparaîtra » etc. etc.

Par conséquent, mes parents, bien qu’ils aient reçu tous les sacrements, ne se sont pas mariés à l’Église, mais civilement. Ainsi qu’eux tout le reste de ma famille (oncles, tantes, cousins, sauf mes grands-parents qui se sont mariés à l’Église).

En fait, pendant beaucoup d’années, j’ai ressenti que la relation que j’ai avec mes parents et toute ma famille est complètement problématique. (…).

Maintenant, en lisant ce passage du livre de la Sagesse, j’ai été prise de peur: peut-être que venant d’une famille qui n’as pas une union chrétienne, je n’ai pas d’espoir au départ? (…).

Merci beaucoup

Salutations


Très chère amie,

1. Dans le Livre de la Sagesse, nous lisons: «« Les enfants d’adultères n’atteindrons pas leur maturité, la postérité issue d’une union illégitime disparaîtra » (Sg 3:16).

Selon la loi mosaïque, les enfants d’adultères étaient exclus de la communauté juive jusqu’à la dixième génération. En effet, nous lisons dans le  Deutéronome 23:3: «Le bâtard ne sera admis à l’assemblée de Yahvé; même ses descendants à la dixième génération, ne seront pas admis à l’assemblée de Yahvé ».

2. La Bible de Jérusalem dit que « dans l’usage biblique, le terme adultère est appliqué à Israël et aux Israélites infidèles à Dieu » (note du Dt 23:3). Ainsi, par exemple, en Isaïe 57:3, le prophète dit contre les idolâtres: « Quant à vous, approchez ici, fils de la magicienne, race adultère qui t’es prostituée».

Par conséquent, ces bâtards ou enfants d’adultères étaient considérés comme ceux qui étaient nés de manière irrégulière d’un juif et d’un païen.

3. Par contre, sur la base de la signification incertaine du mot hébreu mamzer, qui en italien a été traduit par bâtard ou fils d’adultères, d’autres pensent qu’ils sont nés d’un couple dont l’un des parents était philistin, c’est-à-dire les ennemis acharnés des Juifs. Les unions entre un juif et une étrangère étaient toutes considérées comme des unions illégitimes.

4. «Jusqu’à la dixième génération» indique qu’ils seraient exclus pour toujours de la communauté d’Israël.

Le peuple d’Israël devait être un peuple non contaminé.

5. Par conséquent, les paroles de la Sainte Écriture qui t’ont troublée ne doivent pas être comprises selon le sens que nous donnons aujourd’hui au mot enfants d’adultères. Chaque interprétation que tu aies pu donner doit donc être revue pour que tu puisses regarder tes proches avec sérénité.

Je te souhaite tout le bien, je te rappelle au Seigneur et je te bénis.

Père Angelo


Traduit par KatiaD