Questo articolo è disponibile anche in: Italien Anglais Espagnol Français Allemand Portugais

Bonjour Père Angelo,  je suis catholique, et je suis heureuse de ce site. Il nous explique des choses que seuls nous ne pourrions pas comprendre.

 Je désire comprendre ce que signifie:  qui croit en moi aura la vie éternelle ?

 Qu’est-ce qui arrivera à ceux qui ne croient pas ?

 Je vous remercie d’avance

 Salutations cordiales

Concetta


 Chère Concetta,

1. C’est dans Jn 6,47 que nous trouvons les paroles  de Jésus “ En vérité, en vérité, je vous le dis, celui qui croit à la vie éternelle.” Le Seigneur nous dit être le pain de la vie et qu’il est descendu du ciel exactement pour porter aux hommes la vie éternelle.

2.  Mais la vie éternelle n’est pas simplement la vie future comme pourrait le penser un homme appartenant à d’autres religions.

La vie éternelle c’est Jésus lui-même.

“Or, la vie éternelle, c’est qu’ils te connaissent, toi, le seul véritable Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ.” (Jn 17,3).

3. Il faut noter que dans l’évangile de Saint Jean le verbe connaître ne signifie pas simplement “voir” mes  “posséder”.

La vie éternelle consiste donc dans le fait de posséder Dieu.

Ou plutôt, dans le fait de posséder Jésus Christ.

Notons aussi que dans Jn 17,3 Jésus-Christ  associe lui-même au père,  en déclarant de cette façon sa propre égalité avec le père.

4.  La lettre de Saint-Jean nous rappelle que Jésus est la vie éternelle avec une grande affirmation: “Nous savons que le Fils de Dieu est venu et qu’il nous a donné l’intelligence afin que nous connaissions le Véritable. Nous sommes dans le Véritable, dans son Fils Jésus Christ. Celui-ci est le Dieu véritable et la Vie éternelle.” (1 Jn 5,20).

Voilà qui est Jésus-Christ: “ Celui-ci est le Dieu véritable et la Vie éternelle.”.

C’est exactement parce qu’il est le vrai Dieu qu’il est la vie éternelle.

5. Pour posséder le Christ à l’intérieur de soi, il est nécessaire de croire en lui.

Ici aussi, “croire” ne signifie pas seulement le connaître mais l’aimer, lui obéir.

C’est pourquoi Saint-Thomas dit que celui qui aime Dieu le possède à l’intérieur de lui ( qui diligit Deum, ipsum habet in se) conformément aux paroles de Saint-Jean: “celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui” (1 Jn 4,16).

Et il ajoute: “Nous disons avoir et posséder seulement des choses que nous pouvons utiliser et dont nous pouvons profiter selon notre volonté (“uti et frui ut volumus”). De cette manière, une Personne divine ne peut être possédée que par une créature raisonnablement unie à Dieu” (Somme théologique, I, 38, 1).

6. En d’autres termes, Jésus-Christ dit: celui qui aime, ne possède et ne peut bénéficier de ma présence et de mes dons comme il le veut.

Je ne sais pas s’il existe une expérience plus grande et plus divine que celle-là.

C’est déjà une anticipation du Paradis où tout cela sera parfaitement définitif et irréversible.

7.  Au contraire, celui qui ne possède pas le Christ en lui, non seulement n’en profite pas mais finit fatalement dans les mains de l’ennemi, déjà parmi nous.

En espérant que tu es toujours en Jésus-Christ, qui “est le Dieu véritable et la Vie éternelle.” (1 Jn 5,20),  je t’assure de ma prière et je te bénis

Père Angelo